İçeriğe geç

Esclave de ma belle-mère (19)

Kategori: Genel

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Esclave de ma belle-mère (19)Je m’enfonce toujours plus dans ma subordination à ma Belle-mère adorée à qui je me donne totalement.Pour Noël, elle a organisé un déjeuner familial chez son mari officiel, et tout s’est bien passé avec mon ex-femme (sa fille…), sa sœur, mes nièces.Le surlendemain, nous avons invité chez nous (ma belle-mère et moi) un couple de ses amis et une autre amie divorcée, tous de son âge. Ils connaissent notre situation et ont suffisamment vécu pour accepter notre liaison et ne pas se couper de la compagnie de Béatrice. A l’issue de ce déjeuner, certains moments ont donné lieu à plusieurs allusions sur notre situation insolite de gendre et de belle-mère en couple. Je tends devant nos amis un cadeau à ma Dominatrice. Elle décide de l’ouvrir, et trouve un collier féminin en or muni d’un petit anneau à clip permettant d’y accrocher n’importe laquelle des clés de mes cage de chasteté. Ma Belle-mère comprend tout de suite et je la vois sourire instantanément : désormais, je n’aurai plus de clé à ma disposition : l’une sera pendue à son cou, et nous conviendrons plus tard que l’autre restera dans un endroit caché de notre appartement qu’elle seule connait.- Merci Jean pour ce cadeau, je suis touchée. Tu ne nous avais pas dit que tu avais quelque chose à offrir, et je n’ai rien prévu pour toi.- J’ai toujours envie de te faire plaisir ma chérie- Jean, il faut que tu dises à nos amis ce que notre relation devient. Il n’ose pas le pauvre. Nous avons décidé que Jean serait mon soumis et nous avons commencé à vivre ainsi- Ah bon ? Beaucoup d’hommes ont ce fantasme et en rient hypocritement. Vous avez bien raison de vous éclater si cela vous fait plaisir. Et que faites-vous concrètement ?- Jean, explique.- Eh bien, j’ai juré fidélité et dévotion à Béatrice. canlı bahis Je lui donne tout, mes avoirs, mes pensées, mon désir. Elle peut me demander n’importe quoi. – Mmmmm quelle chance, Béatrice ! cela me donne des idées. Jacques, pourquoi ne ferions-nous pas pareil ?- Jean, dis-leur aussi ton désir profond.- Non je préfère garder cela pour moi.- Dis-leur.- Bien Maitresse. Et bien j’avoue que …. je suis une soumise en fait. ……..- Oui, je voudrais devenir une femme.- Et bien, tu serais ainsi ce que l’on appelle une « lopette » ?- Oui, dit Béatrice, c’est mon soumis en devenir de lopette, comme celles aussi appelées Sissy. Il a déjà une garde-robe féminine impressionnante. Une petite femelle en devenir. Ne riez pas, c’est comme cela. Il est ridicule. De toute façon, il aime être humilié.- Et comment s’appelle mademoiselle ?- Corinne. Allez, Corinne, mets toi debout, descends ton pantalon et montre-leur tes dessous.……- Jean !.- …Ben oui, je porte des petites culottes féminines tous les jours. Voila… – Mais c’est quoi ce truc sous ta culotte ?- C’est une cage de chasteté que je porte tous les jours. Et parfois la nuit, c’est Béatrice qui décide.- De mieux en mieux. Montre !! C’est la 1ère fois que j’en vois, astucieux ! Tu ne peux pas te masturber, ni jouir, et Sexy ! C’est ta belle-mère qui garde la clé, c’est ça ? Je vois que vous vous amusez bien.- Viens ici, dit une des amies de Béatrice, que je touche quelque chose … Ah oui il porte aussi un soutien-gorge. Ben dites donc, je suis surprise, je ne pensais pas que tu étais un obsédé à ce point.- Tu n’as plus qu’à prendre des hormones, dit son autre amie.- Oui c’est ce que nous allons commencer bientôt, répond ma belle-mère.- Il lui faudra un amant ensuite. Un vrai homme à sucer et qui s’occupe de lui, euh, bahis siteleri d’elle….Quelle surprise!Une fois nos invités dehors, ma Dominatrice m’embrasse et me demande si je veux devenir son esclave, aller encore plus loin que le statut de soumis : Accepter tout ce qu’elle désire, accepter ses mauvaises humeurs, ses caprices, son mauvais caractère, ne jamais la contredire…. Lui ayant dit oui sans savoir à quoi je m’engage, elle me dit qu’elle a très envie de faire pipi et me demande de m’allonger au milieu de la salle de bain. Elle revient, soulève sa jupe, baisse son collant et sa culotte, me tend l’entonnoir qu’elle avait récupéré dans la cuisine, et s’accroupit sur mon visage. Elle me demande alors de tout avaler tandis que je tiens l’entonnoir dirigé dans ma bouche.C’est dingue. C’est la 1ère fois que ma belle-mère me demande de boire toute sa pisse. Je n’en reviens pas, tandis qu’elle commence à uriner. Je déglutis les flots de pisse chaude et odorante de vieille femme sans trop réfléchir, comme une épreuve à réussir. Je n’ai pas soif et ne suis pas excité, mais j’avale tout. Je suis son esclave, et cela me donne le vertige. Une fois terminé, ma Maitresse frotte son entrejambe sur ma chemise pour se sécher. – Tu mérites bien que je t’appelle esclave maintenant, pauvre obsédé. Ca t’excite de boire ma pisse de femelle ? Hein ? Tu as aimé ? Pauvre type. Tu n’es qu’un porc. Une merde. Je te veux à ma botte, chien pervers. Je veux que tu t’occupes de moi, comme jamais tu ne t’aies occupé de ma fille, que tu m’aimes et m’obéisses sans aucune condition.- Maitresse, je n’ai pas vraiment aimé boire ta pisse chaude, mais je veux tout aimer de toi, je veux t’obéir. Merci de me considérer désormais comme ton esclave. Merci de m’utiliser comme tes toilettes. Je suis bahis şirketleri un pauvre type.- Bien, dit-elle en pouffant de moquerie, rince-toi le museau, retire ta cage et viens me faire l’amour.Je retrouve ma belle-mère allongée sur le lit.- Bouffe-moi la chatte. Vas-y, vicieux, fais-moi jouir. J’aime devenir une salope avec toi comme jamais je ne l’ai été.Béatrice écarte et soulève ses jambes. Je lèche longuement ses lèvres externes poilues grisonnantes et ses petites lèvres délicates, j’immisce la pointe de ma langue dans chacun des plis. J’aime ses odeurs intimes de femelle. Je m’attarde délicatement autour de son bouton tandis que mes mains tendus caressent son ventre et ses seins. Parfois, je m’attarde sur les plis de son anus et fais pénétrer le bout de ma langue. Je bande comme un taureau. Sa respiration s’accélère un long moment avant que son corps tremble d’un coup et qu’elle jouisse dans un grand cri de bête. Nous restons allongés ensuite, je la prends dans mes bras. Je lui dis que j’ai bien réfléchi à sa proposition, et que j’accepte de devenir femelle et qu’elle me rende impuissant sur le long terme, au fil de sa vieillesse, pour lui dédier tout mon amour. – En attendant, je veux continuer de sentir ta queue bien raide dans ma vieille chatte. Viens, prends-moi. J’aime te voir et te sentir bouger dans ma chatte. Si tu as envie, encule-moi. Je veux que tu décharges ton sperme en moi, je veux te voir jouir de mon corps. Vas-y, vicieux.Elle me donne deux claques sonnantes sur mes joues, et crache alors sur mon visage. Je la remercie, puis la pénètre en lui disant qu’elle n’est qu’une pute et un pot à sperme, car je sais qu’elle aime parfois aussi être bousculée pendant l’amour. Son ventre, ses seins flasques et ses hanches un peu grasses bougent sous mes coups de rein. Cela m’excite considérablement de voir les chairs molles de ma belle-mère ainsi secouées par les spasmes de mon désir. Je jouis enfoncé à fond dans sa chatte, en hurlant, tandis qu’elle me pince durement mes tétons.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk Yorumu Siz Yapın

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort sakarya escort sakarya escort maltepe escort ankara escort mersin escort izmir escort pendik escort pendik escort tuzla escort izmir escort izmir escort izmir escort bayan sakarya escort sakarya escort didim escort gaziantep escort izmir escort izmir escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort kadıköy escort maltepe escort şişli escort gaziantep escort antalya escort ataşehir escort kadıköy escort bostancı escort ensest hikayeler