İçeriğe geç

Géraldine tome 2-Chapitre 53

Kategori: Genel

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Géraldine tome 2-Chapitre 53CHAPITRE 53 – TV Cheerleader Gangbang Bien calée dans le cuir de la voiture, qui les emmenait en « promenade » pour accompagner les deux soumises prévues comme figurantes sur le tournage pour Maîtresse Maryse, Géraldine rêvassait en repensant à sa soirée passée chez la Directrice, tandis que la Pink Lady s’était « endormie » d’épuisement à ses pied.Après l’avoir entraîner dans la chambre et fait se déshabiller entièrement, Maîtresse Xaviera l’avait entravé dans un savant shibari, qui la positionnait dans une idéale situation, pour pouvoir lui pénétrer sans relâche bouche et anus, ce qu’elle fit pendant plus de cinq heures, soit par son propre pénis, soit par de larges godes-ceintures.Ces multiples pénétrations bercées par les hululements et les pleurs étouffées des deux chiennes abandonnées dans le salon, n’avait rien couvert de ses râles de plaisir, où Maîtresse Xaviera l’avait emmené plusieurs fois, faisant exploser son esprit, tandis que son clito bagué restait flasque et impassible. Quand Géraldine fut libéré par la Directrice, ce fut pour emmener la chienne Pink Lady à la porte du chenil, à laquelle elle l’attacha pour le restant de la nuit, jusqu’à ce que le Maître du chenil ne la trouve au petit matin, qui se tortillait sous la douleur de ses intestins en feu, qu’il «soulagea » par un triple lavement et un abondant « rinçage » par voie buccale, avant de lui faire ingurgité un litre de cocktail.Mais son esprit essayait d’effacer l’image de la pauvre Kitty, qu’elle avait vu en récupérant son amie Slutty au chenil, toute propre et pomponnée pour une nouvelle journée de chienne caniche de salon .Pour cause de visite guidée de quelques nouveaux dominants désireux de mettre leurs esclaves mâles ou femelles en formation à l’école, le Maître du chenil avait jugé bon de suspendre la chatte de la Directrice à l’entrée de son chenil, solidement entravée en position recroquevillée dans une cage de métal très étroite, d’où seule sa tête dépassait, sa bouche écartelée et obstrué par un large morceau de bois carré, bloqué par un axe de métal cadenassé en guise de bâillon.Plusieurs piques de bois avaient été fixés aux multiples barreaux de la cage à l’aide d’élastiques, et appuyait sur de multiple endroits de son corps sale et de son visage décomposé par le manque de sommeil et les sévices interminables.Vu son expérience a****lière, le Maître des chiennes avait également jugé bon pour la chatte, que ses testicules et son clito bagué et obstrué soient lestés de poids, qui les étiraient à l’extrême, tout comme ses mamelons qui subissaient le même sort, tandis que Hugo avait prêté l’axe-gode, qui avait servi pour l’exposition de Slutty lors de la vente, pour l’empaler dans sa cage, et ainsi finaliser la confortable installation pour la chatte de la Directrice, qui affichait son statu avec son large écriteau.» CHATTE SALOPE PUNIE POUR S’ETRE CARESSE » Prouvant ainsi aux nouveaux membres et futurs actionnaires de l’école, qu’aucun privilège ne serai jamais fait par la Directrice en cas de faute. Mais l’arrêt de la voiture devant un gigantesque entrepôt sortit Géraldine de sa rêvasserie.“ – Emmène la chienne avec toi au bureau de Maîtresse Maryse, j’amène nos deux actrices directement sur leur plateau de tournage!”  Ordonna Hugo, en ouvrant la porte à Géraldine, avant d’ouvrir le coffre, où étaient solidement entravées les deux futures actrices dans leurs tenues de latex qui les recouvraient de la tête au pied, seulement pourvu d’ouvertures au niveau de leurs seins annelées, ainsi qu’au niveau de leur ridicule pénis bagué, et deux câbles de gonflage s’en échappaient, l’un pour leur bâillon et le second pour un plug, qui comblait largement leur anus, dont Hugo actionna les poires de gonflage.“ – MMMMMMMPPHHH !!!AAAHHHH !!! NAAAANNN ,MMMMMMMPPHHH !!! ” Cen cœur les deux soumises, en sentant leur anus se dilater à l’extrême, comprenant également que leur confortable repos allongé était terminé.“ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’re ! Mmmpphh… ”  Soupira Géraldine dans son large gag-ball, surprise de tant de gentillesse de la part du Maître du donjon, avant d’entrant dans l’entrepôt, en traînant la chienne caniche rose de Maîtresse Xaviera, L’accueil était tenu par un géant noir de plus de deux mètres, habillé d’un costume noir, qui jeta un œil intéressé sur Géraldine, mais sans négliger la chienne qu’elle tenait en laisse.“ – Bon’our, ”ai ‘endez ‘ous a’ec Maî’resse Ma’yse pou’ un ‘ou’nage….’es ‘ou’ises qui ‘ac’ompa’ne ‘ont a”iver ! ” Dit Géraldine, en minaudant malgré devant le géant noir, qui elle l’avait compris n’était pas insensible a ses charmes.“ – Oui, je suis au courant, suivez la ligne rouge, cela vous mènera à son bureau , Maîtresse Maryse vous attend. ” Répondit le géant, tout en arrachant des yeux la robe ultra courte de latex noir, dont la soumise-secrétaire était habillée, et qui lui avait laisser entrevoir le petit clito bagué et flasque.“ – Me’ci, mo’ieur, ‘onne jou’née ! ” Remercia Géraldine en minaudant de nouveau, cette fois avec le regard aguicheur, laissant croire que son large gag-ball n’était peut être là que pour calmer l’ardeur de ses lèvres rouges sang, tandis que sa main aux longs ongles manucurés assortis à son rouge à lèvres tira sur la laisse de Slutty, actionnant au passage la télécommande du plug de chasteté électrique que la chienne portait.“ – AHOUAHOU !!!AAOOUU !!! WUF WUF !!! AHOUAHOU !!! ”  Couina la chienne, en se mettant à tortiller son postérieur, surprise par l’impulsion électrique, qui envahissait son anus dilaté, son petit clito bagué et obstrué de son plug d’urètre, sans oublier ses énormes boules emprisonnées dans le humbler.“ – Bonne journée à vous aussi, jolie demoiselle ! ” Dit le géant, en souriant à la vue du postérieur de la chienne qui s’éloignait sous ses yeux, tandis que son entrejambe s’émouvait plus sur celui qui le précédait, et qui s’appliquait à suivre la ligne rouge dans un délicieux balancier. Chaque porte menant aux plateaux de tournage offraient leur lot de sons, entre extases et hurlements étouffés, qui révélaient plus ou moins ce qui se passait derrière.Cela lui remémora son arrivée à l’école de Maîtresse Xaviera. Accompagnée de la Pink Lady, qui couinait à chaque pas, Géraldine arriva enfin devant la porte rouge vif qui signalait le bureau de la Maîtresse des lieux, Géraldine frappa à la lourde porte du bureau de Maîtresse Maryse.“ – Entrez !” Dit la voix grave de Maîtresse Maryse.“ – Bon’our Maî’resse, ‘ac’ompa’ne ‘es ‘eux ‘ou’ises pou’ vo’re tou’nage !” Dit Géraldine, en entrant dans le bureau, précédée par la chienne caniche rose.“ – Bonjour ravissante petite Géraldine ! Voila qui est parfait ”  Dit Maîtresse Maryse, en regardant avec envie la soumise-secrétaire qui passait le pas de sa porte.“ – Me’ci ,Maî’resse !”  Répondit la soumise, en baissant les yeux sur la chienne, qui couinait maintenant doucement, tout en refermant güvenilir canlı bahis siteleri la porte.“ – Nous allons les rejoindre sur leur tournage quand elles seront installées ! Assieds toi ,en attendant ! ” Dit Maîtresse Maryse, en montrant un confortable fauteuil face à son bureau. Sans un mot, Géraldine allait prendre place dans l’épais fauteuil en cuir que Maîtresse Maryse lui proposait, quand on frappa à la porte.“ – Entrez !” Dit la voix grave de Maîtresse Maryse, qui leva sa longue main aux longs ongles de strass pour arrêter l’invitation qu’elle venait de faire à Géraldine.“ – Excusez-moi de vous déranger, Madame, mais nous avons un soucis pour le tournage de « TV Cheerleader Gangbang », la « cheerleader » s’est cassée la cheville ce matin ”  Dit l’homme qui venait de rentrer dans le bureau.“ – Quelle gourde ! Vous n’avez pas de remplaçante ? ” Demanda Maîtresse Maryse, tout en réfléchissant à une alternative.“ – Non ,désolé, Madame, pas avant trois jours pour avoir une trans disponible. ” Répondit l’homme, avec dépit tout en baissant les yeux devant la sévérité qui émanait de ceux de sa patronne. “ – Je vais venir sur le plateau, mais laisser tout en place !” Ordonna Maîtresse Maryse, tout en empoignant le téléphone de sa longue main manucurée, avec un petit sourire en regardant Géraldine, la solution de son problème lui sautait aux yeux.“ – Bien Madame ! ” Répondit l’assitant-cinéaste, en refermant la porte en se demandant bien comment Maîtresse Maryse allait résoudre leur problème.“ – Bonjour Sandra, c’est Maryse….J’ai un petit service a te demander….J’ai un désistement sur un tournage, et je suis en la présence de ta soumise, qui accompagne des figurantes….Je voulais savoir si je pouvais en disposer pour remplacer une actrice pour mon « TV Cheerleader Gangbang » ? J’avais beaucoup apprécié sa prestation dans « Cendrillon »” Demanda Maîtresse Maryse à son interlocutrice, en caressant du regard la soumise-secrétaire qui lui faisait face.“ – Si cela peut te dépanner, ma petite Géraldine est tout à ta disposition ! ” Répondit la voix de Maîtresse Sandra ,dans l’interphone du téléphone. “ – Merci, Sandra, tu es un ange ! Je lui fais un contrat en bonne et du forme, tu passeras le signer pour ton virement ….Tu veux peut être parler un peu à ta soumise ? ”   Dit Maîtresse Maryse à la Maîtresse de Géraldine, qui malgré son regard baissé, n’avait rien lâché de la conversation .“ – Je compte sur ta qualité de petite chienne soumise pour être à la hauteur des attentes de Maîtresse Maryse à ton sujet…Et qui sait, tu pourrais devenir une soumise-actrice, pour enfin avoir un travail comblant au maximum tes capacités! ” Dit Maîtresse Sandra, sur un ton tinté d’ironie.“ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’resse !’Me’ci, Mai’resse ! Mmmpphh… ”  Répondit la soumise, en fixant le téléphone, comprenant que la qualité de sa prestation, ferait que sa Maîtresse signerai un contrat permanent avec Maîtresse Maryse, et que en plus d’être pouliche, elle pourrait devenir actrice .“ – A plus tard, Sandra, je te tiens au courant des avancées du tournage durant la journée ! ” Dit Maîtresse Maryse, en régalant son regard de Géraldine, qui faisait gonflé le cuir de sa jupe de tailleur.“ – J’y compte bien !Bises !” Répondit Maîtresse Sandra ,avant de raccrocher.“ – Bien ! Allons rejoindre tes partenaires de tournage ! ”  Dit Maîtresse Maryse en se levant de son épais fauteuil, faisant découvrir Géraldine, son sculptural corps moulé dans son tailleur de cuir blanc, dévoilant ses longues jambes gainés de bas couleur chair glissés dans des talons aiguilles en métal de 15 centimètres assortis à son tailleur .“ – Je vais m’occuper de cette petite chienne pendant que tu seras occupée !En route les belles ! ” Ordonna Maîtresse Maryse, avec un petit sourire ironique envers Géraldine, tout en lui prenant des mains la laisse de Pink Lady, équipée de la télécommande reliée à son train arrière, tandis qu’elle s’emparait d’un grand chapeau de cuir assorti à son tailleur.“ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!! AHOUAHOU !!! ”  Couina la Pink Lady, quand la décharge que lui envoya Maîtresse Maryse, qui irradia dans son anus, son clito bagué et son humbler, se mettant à trotter le plus rapidement qu’elle le pouvait derrière Maîtresse Maryse et Géraldine.Heureusement pour la Pink Lady, le plateau de tournage n’était pas très loin du bureau.Il représentait un vestiaire de sport et des douches, et il y avait des hommes habillés en tenues de base-ball, qui jetèrent un œil très intéressé sur la nouvelle venue qui accompagnait la patronne, se doutant que c’était l’actrice qui allait leur servir de partenaire, quand Géraldine fut invitée à suivre une assistante de plateau.Pendant ce temps là, on tourna la douche des joueurs.Géraldine arriva avant la fin du tournage, habillée dans une tenue de cheerleader, dont la micro-jupe rose couvrait tout juste son petit pénis bagué, tandis qu’un minuscule tee-shirt court marqué au nom de l’équipe de base-ball était gonflé par sa poitrine annelée. “ – Parfaite ! ” Dit Maîtresse Maryse, en voyant Géraldine s’avancer sur le plateau, en trottinant avec félinité dans des petites baskets blanches avec de petites socquettes assorties à sa tenue, ce qui faisait bouger avec délice les deux couettes blondes platines de son complément capillaire, qui entourait son visage remaquillé, ses yeux de biche tracés à l’eye-liner noir, tandis que le rouge sang de ses lèvres avait laissé place à un rose glossy, laissant bien apparent le contour des lèvres tatouées, ce qui lui faisait une bouche des plus gourmandes, surtout avec le piercing « Monroe » de strass au dessus de ses lèvres, dont sa Maîtresse l’avait affublé dés le début de sa soumission, et un anneau nasal la décorait, attestant que la sage cheerleader pouvait aussi être une Bad Girl.“ – Merci Maîtresse …”  Répondit Géraldine, en baissant les yeux, voyant au renflement sous son tailleur, que Maîtresse Maryse n’était pas insensible à ses charmes.“ – Vous allez vous placer ici, en vous cachant pour espionner les joueurs sous les douches, et tu te caresses ! Tu n’as aucun dialogues pré-écrits….Improvise !”  Dit le réalisateur, en prenant le poignet de la soumise, l’entraînant vers sa place pour le tournage.“ – Oui, Monsieur ! ” Répondit Géraldine, quand le réalisateur, la plaça dans un recoin de la « pièce » ,d’où elle pouvait voir les douches.“ – ACTION ! ”  Ordonna le metteur en scène.Comme prévu, Géraldine commença à se caresser, en regardant les hommes qui se douchaient, avec tellement de concentration sur son rôle, qu’elle ne prêta aucune attention au joueur qui arrivait encore en tenue derrière elle.«Petite salope ! Je suis sur que tu vas prendre bien plus de plaisir , maintenant ! ”  Dit l’homme en la bâillonnant de la main, tout en se saisissant du bras de Géraldine pour le lui retourner dans le dos..“ – MMMMMMMPPHHH ! NANNN ! MMMMPPHHH güvenilir illegal bahis siteleri !!! ”Gémit Géraldine, sous la pression de la main qui la bâillonnait, surprise par ce détail de script, qu’elle croyait plus agréable par rapport au titre du tournage.“ – Les gars…On a de la visite  ! ”  Cria le joueur à ses compagnons sous la douche.6 joueurs apparurent tous nus à la sortie des douches, dont l’un ouvrait un casier du vestiaire plein de cordes, tandis que les autres empoignaient Géraldine.“ – COUPEZ ! Elle est bonne ! ”  Ordonna le metteur en scène, en se levant de sa chaise .Géraldine fut soulagée que l’acteur qui la tenait fermement relâche enfin son étreinte, l’entraînant ensuite avec un sourire enjôleur vers un banc, qui se trouvait sous une poutre de métal barrant le plafond, tandis qu’un petit homme s’avança vers eux .“ – Bonjour, Tu es nouvelle ici ! Comment t’appelles tu ? Je suis Maître Jacques, spécialiste en shibari….Je vais te mettre en position de suspension pour la scène suivante pour mettre ton petit cul et ton joli petit minois à une hauteur plus adéquate pour un bon petit gang-bang ! »Dit l’homme, en souriant, une de ses mains s’emparant du menton de Géraldine, tandis qu’on déposait sur le banc les cordes qui étaient dans le casier de vestiaire.“ – Merci Maître, je m’appelle Géraldine ! ” Répondit Géraldine, baissant les yeux, tout en sentant monter en elle son désir d’être de nouveau soumise à la merci du plaisir. L’habilleuse arriva avec un rasoir et se mit à découper la jupe et le tee-shirt de la cheerleader. Géraldine se retrouva vite nue, dévoilant son corps de transsexuelle soumise au petit clito bagué et annelé comme les mamelons de son opulente poitrine.“ – Mets toi à genoux sur le banc ! ” Ordonna Maître Jacques, qui avait compris au comportement de Géraldine, qu’elle était en faite une soumise,en regardant le corps nu qu’il allait mettre dans la position qu’il avait prévu.Géraldine s’exécuta, en se plaçant à genoux sur le banc, ses mains jointes devant elle. Maître Jacques commença par lui engouffrer un large ring-gag muni d’un harnais de tête, entre ses lèvres roses.“ – Pas trop serré, petite Géraldine, j’espère ! ”  Demanda Maître Jacques à la soumise-actrice, avec un petit sourire ironique. “ – Haaan !!Un ‘eu ,Mai’re! Haaan !!”Couina la soumise, malgré sa bouche écartelée par l’anneau du ring-gag.“ – Et là , c’est mieux ?” Dit le Maître du shibari en souriant cette fois avec perversion, tout en resserrant d’un cran de plus au bâillon .“ – Hannn…’Arfait !Me’ci Mai’re! ”  Répondit la soumise dans un soupir, en baissant les yeux, comprenant la bétise de sa reponse à Maitre Jacques, tandis qu’elle voyait Maîtresse Maryse s’approcher d’elle.“ – Je vais faire un petit tour sur le plateau des petites soumises que tu m’as ammené….. Je suis sur que Maitre Jacques va bien t’installer….A tout à l’heure, petite Géraldine ! Je serai là pour la fin du tournage !”Dit Maitresse Maryse, qui tenait toujours la laisse de Slutty, tandis que sa main manucurée caressa le petit filet de bave qui s’écoulait des lèvres écartelées de la cheerleader. “ – Me’ci Mai’resse !”Geignit la soumise-actrice, comprenant l’état d’esprit de Maîtresse Maryse, en voyant le renflement d’envie sous sa jupe du tailleur. Maîtresse Maryse tourna les talons, en envoyant une décharge dans les parties génitales et l’anus dilaté de la chienne caniche rose, qui couina sous la douleur, tout en se mettant à suivre la Maîtresse des lieux.Quand elles arrivèrent sur le plateau de tournage, Hugo était en pleine discussion avec un des membres de l’équipe.Slutty vit tout de suite les deux soumises qui les avaient accompagné, couvertes de leur catsuit de latex, et maintenant chacune solidement enchaînée à un socle de métal muni de large pieu se finissant par un enorme gode, qui les empalait en rentrant presque entièrement dans leur anus, et qui vibrait à forte fréquence.Leurs mamelons annelés, ainsi que leurs petits pénis bagués et leurs minables attributs de soumises etaient maintenant munis de pinces crocodile reliées à un appareil à impulsion electrique qui leurs envoyait des décharges à intervalles irréguliers . Mais leurs gémissements étaient largement étouffés par leur baillons gonflables. “ – Alors, comment se comporte nos “figurantes”, je vois qu’elles font un superbe fond sonore !”Dit Maîtresse Maryse, en souriant, envoyant une longue décharge dans l’anus de sa chienne de compagnie pour l’après6midi, tandis que son autre main tourna le bouton au maximum, pour accentuer les décharges pour les “figurantes”“ – Elles font en effet un excellent fond sonore !”Dit le realisateur, en souriant ironiquement, quand elles commencèrent à “chanter”. “ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!  MMMMMMMPPHHH !!! ”  Hurlèrent les soumises, en cœur sous l’impulsion électrique qui irradia de leurs multiples branchements.“ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!! AHOUAHOU !!! ” Hurla la Pink Lady, sous l’électricité qui envahissait son anus et son clito bagué, faisant concert avec les deux soumises de latex, tandis que Maîtresse Maryse plaçait une cigarette sur un long fume-cigarette, que Hugo alluma en bon gentleman, commençant à converser avec la Directrice des lieux.“ – Les Pink Lady ont une option pratique, Maîtresse Maryse, permettez moi de vous la faire découvrir ! Pas bouger ! ” Ordonna Hugo à la Pink Lady, en la plaçant sur ses pattes arrières, comme pour faire la belle, avant de déclipser des parties du modulateur vocal, ne laissant que le pas de vis soutenant un axe, où la petite langue canine restait prisonnière, mais ouvrant ainsi des ouvertures sur la gorge de la chienne caniche, dont les longs faux cils roses papillonnaient, en venant de comprendre sa nouvelle fonction, qui lui faisait apprécier le fait que Maude était le cendrier particulier de Maîtresse Xaviera, ainsi que l’accompagnement permanent d’une French maid pour les promenades avec la Directrice.“ -Le must ! A la prochaine vente, je m’en achète une !” Dit Maîtresse Maryse, en soufflant la fumée de sa cigarette aux yeux larmoyants de la Pink Lady, tout en continuant de discuter avec le réalisateur sur certaines scènes pour les soumises de l’école. “ – AAOOUU !!! WUF WUF !!! AAARRRGHHH !!!AHOUAHOU !!! ”Couina la Pink Lady, quand les premières cendres tombèrent dans sa bouche écartelée, sous le regard pervers et satisfait de Maîtresse Maryse par cette option cendrier, fourni avec les Pink Lady.Pour le plus grand malheur de la Pink Lady, la conversation dura tout le temps de la longue cigarette de Maîtresse Maryse, tandis que Hugo alluma également une cigarette. “ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!!AAARRRGHHH !!! AHOUAHOU !!! ”  Hurla la pauvre Slutty, sous l’extinction des cigarettes sur sa langue annelée, avant que Hugo ne remonte les pièces du modulateur, juste après l’avoir désaltérer à l’aide du fiole de métal contenant du cocktail, güvenilir bahis şirketleri glissant ensuite les deux filtres des cigarettes dans l’anus prisonnier de la chienne.“ – Cette chienne-cendrier est parfaite, elle ne laisse aucun dépôt ! Allez ….Retournons voir si ta petite copine Geraldine est bien installée pour sa prochaine scène !” Dit Maîtresse Maryse, en renvoyant une nouvelle décharge dans le plug-queue, qui comblait l’anus de la Pink Lady.“ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!! AHOUAHOU !!! ”  Couina la Pink Lady, en papillonnant ses longs faux cils envers sa Maîtresse d’un jour, tout en tortillant son postérieur muni de sa petite queue en pompon rose, se mettant à trottiner derrière Maîtresse Maryse, qui avait décidé de marcher d’un pas plus rapide qu’à l’aller.Quand elles arrivèrent enfin à la salle de tournage, Slutty bavait à foison sur la moquette, tout autant que Géraldine, qui était maintenant solidement attachée comme en position à genoux, mais en suspension au-dessus du sol, à une hauteur qui mettait tous ses orifices de soumise à une entière disposition. Sa tête était relevée au maximum en arrière à l’aide du harnais de tête muni du large ring-gag, qui lui écartelait les mâchoires.“ – Bien installée, petite Geraldine ?” Demanda Maîtresse Maryse, en prenant un large gode qui traînait sur une table, l’enfonçant au plus profondément dans l’anus de Géraldine, qui était à présent écartelé par un large spéculum. “ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’resse !’Me’ci, Mai’resse ! Mmmpphh… ”  Répondit Géraldine, en bavant sur le banc que l’on était en train de retirer, qui se retrouva aussitôt suspendue dans les airs, et qui faciliterait l’accès à Géraldine pour tous les “joueurs sortis des douches” qui attendaient pour tourner leur scène.“ – Allez , petite coquine, je te laisse avec ses messieurs qui me semblent impatients ! Leche cela en silence , petite chienne !” Dit Maîtresse Maryse, en retirant le gode de l’anus de Géraldine, le donnant à lécher à la Pink Lady à laquelle elle retira le modulateur vocal visé sur le large ring-gag, pour qu’elle puisse sortir sa langue canine du ring-gag, qui lui bloquait la bouche, et se mettre à lécher le gode, tandis qu’un assistant de plateau retirait le spéculum de l’anus de Géraldine.“ – SILENCE et ACTION ! ” Ordonna le metteur en scène.Plusieurs “joueurs” se placèrent autour de la Cheerleader “suspendue dans les airs aux bouts de ses cordes, mais deux d’entre eux prirent place bien plus profondément en Géraldine. Le premier lui enfonça sans ménagement et au plus profond de sa gorge, son enorme sexe qu’il glissa dans sa bouche écartelée par son ring-gag, quand au second, il prit possession de l’anus qui lui était offert, et largement ouvert par le traitement que les assistants de Maître Jacques lui avait fait subir pendant la mise en suspension.“ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Geignit la cheerleader, à moitié asphyxiée par le sexe qui l’étouffait, tout en sentant tout aussi bien celui qui pénétrait son intimité taper au fond de son anus. L’un des hommes alla vers un fil à linge, où séchait des maillots de l’équipe, et prit deux grosses pinces à linge en bois, tout en vérifiant leurs ressorts, et s’empara d’un des mamelons de Géraldine .“ – MMMMMMMPPHHH !!! NAANNN! S’I OU’ PLAI, AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Supplia la pauvre soumise, quand la pince se referma sur son mamelon annelé.Mais heureusement pour Géraldine, la profondeur du tournage de la scène qu’on lui imposait , lui fit bien vite oublier ses sensibles mamelons, pénétrer sans relâche par les joueurs qui s’échangeaient leur place, l’arrosant à chaque fois soit en plein visage, soit au cœur de son anus qui devint vite dégoulinant.L’arrivée de la présidente du club de Base-Ball, accompagnée de sa Pink Lady mit fin au gang bang de ses sportifs.“ – Merci messieurs….Vous pouvez nous laisser ! ”Dit la présidente, en caressant le devant de sa jupe de tailleur, qui reflétait son impatience de s’occuper de cette nouvelle cheerleader.“ – Elle est toute à vous, Madame la Presidente !”Dirent les deux joueurs qui étaient encore bien ancrés dans les orifices offerts de la soumise, en se retirant, tout en prenant soin de jouir sur et dans la cheerleader soumise.“ – Mettez-lui une balle dans la bouche, je n’ai besoin que de ce coté !”Dit Maîtresse Maryse, en caressant l’anus dégoulinant de Géraldine avec une batte de base-ball.“ – MMMMMMMPPHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Couinait Géraldine, sous la batte que la présidente poussait dans son anus laissé béant par le dernier joueur qui en avait profité, tandis que celui qui venait de lui couvrir son visage “maquillé” lui enfonçait de force une balle de base-ball dans le ring-gag, la bloquant avec du gros adhésif.“ – Fais moi ça propre, petite chienne !”Ordonna La présidente, en forçant sa chienne de se mettre sur les pattes arrières pour que sa langue sortant du ring-gag puisse nettoyer l’anus de la cheerleader.“ – AAOOUU !!! WUF WUF !!! ”  Couina la Pink Lady, en commençant docilement de lécher l’anus dégoulinant de son amie. “ – MMMMMMMPPHHH !Mmmpphh… ” Geignit Géraldine, en se tortillant dans sa suspension sous le l’intensité du léchage de la Pink Lady, dont Maîtresse Maryse maintenait la tête de sa longue main manucurée.“ – C’est bon , petite chienne !”Dit Maîtresse Maryse en remettant le modulateur sur le ring-gag, avant de lester de nouveau la langue habile de la Pink Lady avec son lourd grelot aimanté. “ – Couine et regarde petite Chienne…Ca tourne !” Murmura Maîtresse Maryse à l’oreille de Slutty, tout en actionnant la télécommande, tandis que son autre main remontait la discrète fermeture inversée de la jupe de son tailleur de cuir blanc.“ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!! AHOUAHOU !!! ”  Aboya la « Pink Lady », en tortillant ses petites queues chargées d’électricité devant la caméra.“ – Voyons ce que tu peux offrir à ta presidente, petite Cheerleader !”Dit Maîtresse Maryse, en découvrant son imposant sexe à la camera, et à Géraldine, sous le regard de la Pink Lady couinante, qui se rappelait encore de sa présence en elle durant le barbecue.  “ – MMMMMMMPPHHH !!! HAAAANNN!!! MMMMMMMPPHHH !!! ”Geignit la cheerleader, sous la présence qui s’imposait dans son intimité déjà largement visité, mais que ce sexe n’avait rien à envier aux précédents.En experte, Maîtresse Maryse  se mit à prendre les hanches entravées de Géraldine, et à la balancer doucement d’avant en arrière, pour enfoncer la totalité de son membre à chaque mouvement de balancier. “ – MMMMMMMPPHHH !!! AAAHHHH !!!HAAAANNNNNN!!! IIIIIIHHHH !!!  MMMMMMMPPHHH !!! ” Gémit Géraldine, les yeux révulsés par son plaisir extrême, qui faisait exploser son esprit, tandis que son petit clito bagué restait totalement flasque, malgré les poussées qui se faisaient sur sa prostate, à chaque aller retour.“ – MMMmmpphh…Haaaaannnnn ! ”  Soupirait de plaisir la présidente du club en pénétrant sans relâche la cheerleader.Les deux esprits se rencontrèrent, quand le sperme de la présidente se mit à envahir l’anus de la cheerleader, bercé par le hululement de la Pink Lady chargée d’électricité.“ – COUPEZ ! Parfait ! Merci Maîtresse Maryse ” Dit le réalisateur, en saluant la Directrice des tournages.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk Yorumu Siz Yapın

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort sakarya escort sakarya escort maltepe escort ankara escort mersin escort izmir escort pendik escort pendik escort tuzla escort izmir escort izmir escort izmir escort bayan sakarya escort sakarya escort didim escort gaziantep escort izmir escort izmir escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort kadıköy escort maltepe escort şişli escort gaziantep escort antalya escort ataşehir escort kadıköy escort bostancı escort ensest hikayeler