İçeriğe geç

Histoire à 4 mains Le vestiaire

Kategori: Genel

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Histoire à 4 mains Le vestiaireHistoire écrite principalement par GOSCHDécidément Michèle me plaisait bien et j’étais bien décider de me la garder à mon service sexuel. Mais je me rendais compte bien vite que je me laissais mener par son instinct de femelle et son besoin de jouissance. Alors, J’ai voulu lui donner une bonne leçon et lui montrer qui était le Maître. Dès que je fus réveillé ce matin, je l’appelais et la fis venir. A peine arrivée, je lui ordonne :« Déshabille-toi et viens me branler ! »Elle s’exécutât en s’effeuillant sensuellement tout en s’approchant du lit. Je sentis sa main se glisser jusqu’à mon sexe qu’elle saisit délicatement pour commencer à le branler.J’aime beaucoup cette position où la main d’une femme remplace ma main pour masturber ma bite de la même manière que si c’était moi. Elle avait appris à le faire assez rapidement même s’il lui avait fallu quelques coups de cravaches pour la rendre aussi efficace que moi.Je me laissai aller à goûter à ce petit plaisir matinal en lui disant :« Tu es vraiment mon esclave, n’est-ce pas ? »« Oui, Monsieur ! »« Bien. Alors j’ai décidé de te rendre un peu plus sage. Tu as trop le feu au cul et je vais décidé quand tu pourras jouir. Car là où je ne suis pas du tout content de toi. Tu ne perds pas une occasion pour prendre ton pied ! Ce matin nous allons à l’entraînement de l’équipe de foot et je veux que tu vienne avec moi ! Les petits gars t’aiment bien tu sais. » Elle s’était arrêtée en entendant ces mots. L’évocation de ces jeunes mâles l’avait assurément distraite et excité.« Tu vois ? Je ne suis pas content de toi ! Suce moi ! Plutôt que de te cravacher puisque tu aimes ça, je vais te priver de ce que tu préfères. Tu finiras bien par m’obéir ! Suce Michèle, suce! tu aimes hein? Ma cochonne! tu vas en avoir des bites à sucer, ma pauvre mais pas question pour toi d’en jouir ! »D’un coup de cravache, je lui ordonnais :« Serre plus tes lèvres sur ma bite salope ! Et enfonce-la lentement dans ta bouche ! Fais-moi une gorge profonde ! »Une fois que j’ai joi dans sa gorge, je lui dis :« Avale bien et ensuite va chercher dans le muğla escort placard ce que j’ai préparé pour toi ! ».Quand elle se saisit de la ceinture de chasteté, elle ne put s’empêcher de réagir :«  Non Maître, pitié, ne me faites pas ça ! J’ai trop envie de jouir ! »« Ce n’est pas toi qui décides ! »Je lui mettais la ceinture de chasteté et lui ajustais de telle façon qu’elle ne pouvait plus stimuler son clito dans aucune position.Je l’observais satisfait et souris en voyant sa mine frustrée. Puis en lui claquant les fesses, il lui lançais :« Allez habille-toi, nous partons au stade ! Tu feras comme d’habitude ! Tu les branleras et tu les suceras quand ils le voudront et comme la ceinture libère ton cul, il pourront même t’enculer. Je sais que t’aimes pas trop mais ça t’apprendra à jouir à tout bout de champs sans mon autorisation ! Et toi… Niet ! Rien ! Nada ! »« Maître pitié ! »En rigolant de son air dépité il lui dit : « Je veux te voir excitée à te tordre d’envie et me supplier de te laisser jouir ! »« Bon trêve de mignardises ! Habille toi et ne changeons rien des “bonnes” habitudes… Mets un porte-jarretelles, des bas et des talons aiguilles vertigineux.t’obligent à marcher cambrée, faisant bien ressortir ton arrière train ! »Je l’observais se regarder dans le miroir.« Michèle ! Tu es exactement le reflet de la cochonne telle que l’on se l’imagine dans les films pornos ! »Michèle devait s’avouer qu’elle commençait secrètement à raffoler de cette image qui se reflétait dans le miroir. La bourgeoise BCBG se transformait en femelle sans aucune décence aux caprices de son Maître vicieux mais tellement imaginatif lorsqu’il s’agissait de la soumettre comme une chienne.Dans la voiture qui nous emmenait au stade, la ceinture de chasteté rendait le voyage inconfortable pour Michèle. Les pensées de Michèle, la mettaient dans un état d’excitation second. Elle se demandait comment allaient-ils l’utiliser et combien de fois sa bouche et son cul seraient pénétrés et combien d’éjaculation prendrait-elle ?Enfin, nous arrivions dans le stade. Je remarquais ses seins gonflés de désir. escort muğla Son ventre devait être en feu car ses yeux brillant et ses joues rougies trahissaient son excitation.Je la fis entrer dans le vestiaire. Ils étaient là. Toute l’équipe nous attendait. Je la poussais à l’intérieur et les mains commencèrent à la palper sous toutes les coutures. A peine revenue de sa surprise, mais consciente qu’elle allait passer un moment d’enfer avec ces mâles sportifs, elle m’entendit lui dire :« Allez, va les sucer ! On va t’expliquer pendant ce temps là ce que tu devras faire et comment on va t’utiliser ! »Entraînée dans le vestiaire, on la mit à genoux et elle eu déjà deux bites à branler. Un des footballeur lui mit sa tige raide dans la bouche. Lle se mit à œuvrer et sucer cette grosse hampes aux couilles rasées. J’étais certain qu’elle n’avait jamais rêvé d’un truc pareil dans ses rêve les plus osés. Les gros calibres passaient à tour de rôle dans sa bouche.Tant qu’elle branlait ou suçait ses jeunes mecs, ça lui plaisait plutôt et son ventre était en feu. Elle devenait une vrai fontaine et sa mouille en partit bloquée par la ceinture lui coulait sur les cuisses. Mais, en elle même, ce qu’elle redoutait le plus en voyant l’énormité de ces appendices masculins, c’était le moment ou ils voudraient la sodomiser. Elle allait le sentir passer. Alors qu’elle commençait une double pipe, je leurs expliquais qui elle était.« Je vous l’avais dit messieurs ! Le cul et la soumission c’est son truc. De plus son mari la met à mon entière disposition. Alors profiter en un max. Il affectionne que sa femme soit traité comme la dernière des salopes ! Moi, j’adore la voir se faire soumettre et se prendre des queues au kilométre et n’hésitez pas à l’enculer cette pute n’aime pas ça et ça ne la fera pas jouir !  Hein Michèle ? Dis leurs que tu es ma chose et qu’il peuvent t’enculer ? »Entre deux bites, elle arrivât à articuler :« Oui je suis la chose de mon Maître et seul lui peut me dire de jouir. Oui enculez-moi comme vous voulez ! »Le capitaine de l’équipe dit alors :« He bé ! Obéissante ta pute ! Mais muğla escort bayan là, a ce point c’est bleufant comme elle est disciplinée ! »Michèle le feu au cul dans sa ceinture de chasteté lançât :«  Oui, oui, oui, oui je suis sa chose… Tu es mon Maître… » Bafouillait-elle consciente de franchir encore un pas vers sa déchéance.«Yes !!! N’hésitez pas à l’enculer ! Cette pute n’aime pas ça et ça ne la fera pas jouir ! »S’adressant à sa femelle il lui dit :« Je reconnais que j’ai été dur ce matin avec toi. Mais la vie d’une esclave sexuelle, ce n’est pas toujours rose, aussi ! »Un autre lui répondit :«  Donc puisqu’elle est ta chose, on ne va pas s’en priver, crois moi ! Elle va prendre des kilomètres de bites par tous les bouts ! »Michèle faillit défaillir en entendant ça. C’était juste ce dont elle redoutait. Là, en entendant ce gars, elle savait quoiqu’il dut lui en coûter. Elle allait manger cher. Comme pour ponctuer ses dires le Capitaine vint se placer derrière elle. Il ouvrit ses fesses et enfin la pénétrât d’une seule poussée. Son cri fut étouffé par les bites qui occupaient sa bouche.« Bien Michèle! Tu deviens une vraie salope bien obéissante ! Regarde ton Maître qui se caresse tranquille. Tu aurais envie de te toucher aussi, hein? tu as envie de jouir? mais tu n’as plus à décider quand! ton plaisir est à moi! à moi ! » Répétais-je en lui tenant le visage entre les deux mains.S’entendant comme des larrons en foire, ils passèrent à tour de rôle de sa bouche à son cul. Ses seins était utilisés comme des ballons de foot. Des ondes de plaisir la parcouraient malgré elle. Mais les sodomies brutales l’empêchaient de prendre son pied. Brutalement, la jouissance la submergeât. Michèle eût un orgasme sans l’autorisation de son Maître. Il continuèrent à la pilonner jusqu’à ce que chacun ait jouis d’elle. Ils explosérent dans sa bouche, dans son cul et sur elle. Je profitais de sa bouche pour à mon tour me vider en elle. Lui ordonnant de nettoyer ma queue gluante. Ils ponctuèrent leurs jouissances en introduisant leurs doigts dans son cul puis lui faisant lécher les diverses sécrétions pour qu’elle ne perdit aucune goutte comme ils s’amusaient à dire.Je lui proposais de resté à coucher chez moi mais trop fatiguée, Michèle refusait, sachant que son mari, impatient comme de coutume, tenait à vérifier quelles épreuves elle avait subies.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk Yorumu Siz Yapın

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort sivas escort adana escort adıyaman escort afyon escort denizli escort ankara escort antalya escort izmit escort beylikdüzü escort bodrum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort