İçeriğe geç

Ma femme, la nièce, et moi.

Kategori: Genel

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ma femme, la nièce, et moi.J’ai alors 45 ans. Katy ma femme, en a 40. Je l’ai connue vierge, je l’ai ensuite éduquée sexuellement et, je l’ai initiée au libertinage. Progressivement.Cela a commencé par le naturisme sur plage familiale, puis dans des lieux plus coquins, exhibitionnistes, voyeurs, puis une séance “chaude” dans un sauna en Allemagne, prise devant moi par un homme très entreprenant. Enfin, en quarto, à la maison ou chez nos complices.A présent, c’est une belle femme, qui aime faire l’amour et, c’est la base de notre couple.Cette année là, la sœur de ma femme, que je n’appréciais pas, était en instance de divorce.Sa fille, Coralie, 18 ans tout juste, vivait mal cette période et, avait demandé à ma femme si elle pouvait venir en vacances avec nous.Coralie était la nièce préférée de ma femme, qui était sa “confidente”, sa “grande copine”.Nous avions loué un beau gîte avec piscine en Provence.Adeptes du naturisme, les vacances au bord d’une piscine sont pour nous importantes.La présence de la jeune fille, pensais-je, allait changer cela, et je le redoutais un peu…Le lendemain de notre arrivée, un jour de très beau soleil, ma femme et moi passions notre temps à la piscine. A nous baigner, à bronzer, à boire, à manger à l’heure qui nous convenait.Katy avait opté pour le monokini pour donner une belle couleur sur ses jolis seins en forme de pamplemousses, 90B.Et gardait un minuscule string de bain. Moi, j’étais aussi avec un slip de bain, minimaliste.A un moment, en plein après-midi donc, Katy était de plus en plus proche dans l’eau où elle se frottait à moi volontiers, même en présence de Coralie qui bronzait sagement à l’autre bout de la piscine, sur l’un des transats, en maillot de bain deux pièces.J’avais remarqué qu’elle était une bien jolie jeune femme, avec tout ce qu’il faut là où il faut.Excitée, et libérée, Katy venait à mes côtés une fois sortis de l’eau, et se collait à moi, me caressait discrètement.Allongés, sur le double-transat, elle n’hésitait pas à mettre sa main sur mon slip.Je commençais à être excité…Katy : Jettes un œil sur Coralie par-dessus mon épaule ! Nous regarde t-elle ?Moi : Non, non, elle somnole, tout en se faisant bronzer. Ce qui n’était pas exact. Coralie nous matait, discrètement.Bon, tant mieux ! Car j’ai bien envie de te caresser…Katy continuait, gentiment. Mon sexe dépassait du slip…Pendant ce temps, je vois alors Coralie qui se tient jambes relevées, écartées, et je devine sa main entre ses cuisses… La petite n’en perd pas une miette.Je suis quasi certain qu’elle se caresse. A la suite, nous nous sommes calmés et restés sages. Néanmoins, j’avais en tête l’image de Coralie…C’est alors que Katy dit à Coralie : Denis et moi allons préparer le dîner, profites.Excité, j’ai pris Katy dans la cuisine, brutalement, quasi à sec, comme une chienne.Ensuite, la soirée s’est passée normalement. Dans notre chambre, Katy et moi avons fait l’amour. Je pensais à sa nièce…Un ou deux jours plus tard, en soirée, Coralie devait sortir en discothèque.Nous avions Katy et moi, notre soirée à nous.Le soleil nous avait chauffés tout l’après-midi et, dans ces cas-là, ma femme est “chaude”. Elle avait envie de faire l’amour, beaucoup. Moi aussi !Alors, nous sommes allés nous préparer soigneusement, longuement, dans la salle de bains et, parfumés, j’ai demandé à ma belle de mettre de la belle lingerie. De la jolie “lingerie de pute” comme j’aime, ce qui la rend encore plus belle, plus désirable, plus excitante.De mon côté, je mets un boxer transparent, qui laisse voir le paquet comme elle dit.Au calme, seuls, aucun bruit, lumière tamisée, nous sommes détendus, en tenue…Katy a mis ce soir là, une belle guêpière seins afyon escort nus, noire, transparente, avec porte-jarretelles et string assortis. Une vraie pute. Comme j’aime. Et elle le sait.On se connaît si bien qu’elle sait, ce qui me met en rut et, elle en a tellement de lingerie fine qu’elle a l’embarras du choix.On boit un verre, tranquillement, tout en écoutant le bruit des cigales.Plus tard, Katy vient sur mes genoux, m’embrasse tendrement.Je réponds à son baiser tendre, amoureux, lui caresse le visage, les épaules, les seins… Elle est très tactile et gémit tendrement.Je me mets à bander sous mon caleçon et, elle ne peut que le sentir…Là, elle gémit un peu plus…Nous en sommes là lorsque… La porte du salon s’ouvre.C’est Coralie qui rentre. Déjà !Katy : Oh, déjà rentrée Coralie ?Coralie : Oui… Je me suis trompé… La discothèque est fermée ce soir. J’ai confondu. Je suis perdue dans les jours… Je suis désolée de vous avoir dérangés… Je suis si confuse…Katy qui se relève : Ne t’inquiètes pas ma belle ! Le principal est qu’il ne te soit rien arrivé. Dans nos tenues, la nièce ne pouvait ignorer quelle soirée sa tante et son homme s’apprêtaient à passer ! La petite était surprise mais, pas si gênée. Elle souriait même… Elle avait même le regard fixé vers mon boxer…Katy s’en amusait et dit : Veux-tu passer une tendre soirée avec nous ma chérie ?Coralie : Euh… Je ne sais pas, je ne voudrais pas vous gêner, vous déranger.Katy : Ne t’en fais pas pour cela. Je suis sûr que Denis n’y voit aucun inconvénient…N’est-ce pas chéri ?Moi : Bien sûr ! Et puis, Coralie est une femme, une belle femme même, alors, elle doit savoir ce que c’est que de se câliner, de s’aimer…Coralie : Oh, heu oui… Mais, vous aviez peut-être envie de n’être que tous les deux non ?Katy : Viens ma belle ! Approches-toi, viens te joindre à nous…Coralie s’approche de nous, dans sa petite robe d’été, blanche.Katy est debout, dans sa tenue de pute, les seins à l’air…Moi, je suis debout aussi, à l’étroit…Coralie s’approche de sa tante, et celle-ci la prend par la main, par les mains, je me retire, un peu. La jeune fille et la mature s’embrassent, tendrement… Je reste à l’écart.Puis, ma chérie caresse le visage de Coralie, les épaules…Alors, dos à Coralie, je m’approche. Le dard excité dans mon boxer, collé entre les fesses de la petite…Puis, je me décide à défaire les boutons de sa robe.Les boutons dégrafés, les pans de la légère robe s’ouvrent et libèrent ses épaules, sa poitrine…Délicatement, j’aide Coralie à se défaire de sa robe en saisissant ses chevilles pour cela. La belle est à présent en soutien-gorge, rouge vif et, en string assorti. Je découvre alors une bien jolie paire de fesses, petites, fermes.Je me rapproche de nouveau et, tandis que les belles s’embrassent langoureusement, je dégage la poitrine du soutien-gorge, sans le retirer, libérant ces jolis seins en forme de poire, de taille appétissante. Je dirais 85.Glissant mes mains, je les caresse, avec douceur…Coralie caresse elle, les gros seins de sa tante…Elles sont toute en tendresse.Puis, je passe une main dans le string de la nièce. C’est doux…Modérément velue, elle m’excite… Je l’excite…Avec un doigt, doucement, je ne veux la brusquer, ne connaissant pas l’étendue de son expérience… Elle semble apprécier, se tortillant un peu, gémissant de plaisir…Katy : Alors ma chérie, tu aimes ce que fait mon homme ?Coralie : Oh oui… C’est doux… C’est bon.Katy : Je savais que tu allais aimer.Puis, je saisis le petit morceau de tissus des deux mains, et délicatement je la retire.Avec douceur toujours.Katy alors, se détache de Coralie et lui demande à son tour de retirer son string…L’experte, l’élève, et moi.Coralie escort afyon se penche alors, m’offrant une belle vue, et retire le sous-vêtement.Coralie : Oh… Quel joli sexe ! Katy était alors totalement épilée.Katy : Ca te plaît ? Coralie : Oh oui. C’est joli… Et doux à caresser… Katy : Embrasses mon sexe ma chérie ! Tu verras comme c’est agréable.Coralie s’exécute, avec attention, et tendresse.Je suis alors spectateur, assis sur un fauteuil. Tout en me masturbant, gentiment.Puis, Katy dit : Allez ma belle, on va maintenant s’occuper de notre homme…Les deux belles s’approchent et, viennent à genoux, se glisser entre mes jambes.Katy dirige alors la jeune élève.Coralie, ôtes son boxer maintenant !Je me soulève pour l’aider et, délicatement elle libère le membre, tendu.Coralie : Oh… Quelle belle bite ! Elle est grosse…Katy : Oh oui. Mais, le plus important, c’est de savoir s’en servir, et de donner du Plaisir.Katy commence à me caresser aussi, puis, elle commence à me sucer, invitant sa nièce à en faire autant. Vas-y ma belle, suces-le toi aussi ! Pendant ce temps Katy me caresse les testicules.C’est bien Coralie, passes bien ta langue tout le long, sur le gland, et suces-le comme si tu suçais une glace… La tante guide sa nièce, pour une leçon de sexe.La jeune génération est appliquée, et douée.Au fil des années de pratique ma femme est devenue une bonne suceuse mais, sa nièce a du potentiel !Je suis bien excité là, le dard prêt, les couilles gonflées…Coralie prend bien le membre bien tendu en bouche. Je la laisse faire, ne force surtout pas, n’appuie surtout pas sur sa tête. Je tiens à lui donner du plaisir…A un moment, je ne tiens plus et je sens que c’est à moi de jouer.J’invite Coralie à se relever. Katy en fait autant.Puis, je les invite à me suivre dans la chambre parentale.Katy ôte alors sa guêpière, ne gardant que son porte-jarretelles et ses bas.Coralie et moi, sommes totalement nus.Je trouve la jeune femme sculpturale, les seins dressés, fesses rehaussées par ses chaussures à talons.J’invite Coralie à se mettre sur le lit, sur le dos.Les jambes bien écartées, aidée par sa tante, elle m’offre un joli spectacle. Une chatte de jeune femme, légère toison qui ne cache guère ses lèvres, la vulve ouverte telle une offrande…Je me mets à genoux, aux petits soins de ce sexe qui ne demande qu’à se libérer des interdits…Je joue avec. Avec mes doigts, à décapsuler ce petit clitoris, cette perle au milieu de ce joli bijou…Katy pendant ce temps rassure Coralie, lui indique que je vais me montrer doux, pour qu’elle ait du plaisir…Tu vas voir ma chérie, mon homme est doux, et rien qu’avec ses doigts, sa langue, il peut de donner bien du plaisir… Katy, alors que je commence à me délecter de cette petite chatte : Mon chéri, comment est ma petite ? Elle te plaît ? Elle mouille ? Sois tendre et doux.Moi : Coralie est effectivement très jolie, très excitante aussi. Elle me met dans un état… Et, il me semble qu’elle apprécie mes caresses… N’est-ce pas ?Coralie : Oh oui… Oh ce que c’est bon… Jamais je n’avais été traitée avec autant de douceur, de finesse… C’est… Bon.Katy : Je sais. Lorsqu’il me fait ça, si je me laisse complètement aller, je mouille abondamment.Je joue alors à exciter la petite, progressivement, avec mes doigts, ma langue…Elle mouille là. Son petit clito. est à présent bien en érection, lui aussi.J’invite alors la belle petite à se mettre à quatre pattes, à me présenter son cul.Elle écarte les jambes, toujours guidée par sa tante experte. Elle est prête.Katy me masturbe franchement pendant que je donne de derniers coups de langue à ce réceptacle…Dard tendu, je suis en approche. Ma femme se met alors à guider mon sexe dans afyon escort bayan celui de sa nièce…Tu vas voir ma chérie, il sait y faire et, il va bien te prendre…Je pénètre doucement Coralie que je sens un peu fébrile…Mais, comme elle est bien humide, même étroite, je rentre bien en elle.Je suis bien dur, bien tendu, bien excité.Je caresse ses jolies petites fesses, bien fermes.Coralie commence à apprécier, et gémit…Katy pendant ce temps, lui caresse les seins, les tétons qui sont à présent bien excités eux-aussi, puis sa petite chatte, et elle se caresse aussi…Coralie exprime son plaisir par de petits gémissements, des petits “Oh…”.Katy l’invite à se laisser aller, à s’exprimer comme elle le souhaite.La petite commence à jouir, doucement. Je sens sa liqueur de jeune femme s’échapper de plus en plus… Ce qui m’excite encore plus.Je la lime alors, longuement, en me calant sur ses mouvements qu’elle fait avec son petit postérieur, collé à moi, les fesses contre mes couilles…Elle finit par jouir en gémissant bien fort. Mais, en retenue.Katy, qui me connait bien, sait que je n’ai pas joui, s’approche et me prend en bouche.Je me vide en elle.Après cela, nous nous affalons tous les trois sur le côté, je suis collé à Coralie, et Katy est dans mon dos.Katy : Alors ma chérie ? Regrettes-tu de t’être jointe à nous ?Coralie : Oh que non ! J’ai eu beaucoup de plaisir. Merci.Moi : Tu sais, tu m’en as bien donné aussi, nous en a donné. N’est-ce pas chérie ?Katy : Bien sûr ! Et la soirée ne fait que commencer.Intermède.Katy à Coralie : Je vais me refaire une beauté, tu viens ma chérie ?Coralie : Oui.Les femmes vont dans la salle de bains. Tu nous sers un verre mon chéri ?Oui mon cœurJ’ouvre alors une bouteille de Champagne. Notre aphrodisiaque préféré.Plus tard, les belles ressortent et à mon tour, je vais me remettre propre pour que tout soit “nickel”.Je les rejoints ensuite et nous trinquons ensemble.A nous dit Katy.A l’amour je réponds. A l’amour répond aussi Coralie.J’admire des deux jolies femmes, et je dois dire que je reste assez captivé par la jeune. La maîtresse femme, experte, et, notre petite pute…Je recommence à bander, gentiment.Katy : A mon tour à présent. Coralie s’installe confortablement sur l’un des fauteuils, tandis que Katy et moi sommes sur le canapé.Ma femme vient me sucer, me pomper généreusement.Mon sexe retrouve rapidement une taille honorable, prête à honorer…Puis, je me relève, invite ma belle à se mettre sur le dos, ses jambes bien écartées et, à m’offrir son sexe à déguster.Devant les yeux de l’élève…Katy a une belle vulve, toute épilée, bien offerte, béante, d’où s’échappe un clitoris bien présent, gros comme une noisette, et, bien lubrifiée de plaisir…Avec mes doigts, ma langue, je l’excite franchement, telle une bonne salope.Une main posée sur sa chatte, écartant ses lèvres, ma bouche, ma langue titillant son clito. et de l’autre main, je me masturbe, franchement.Dard et chatte prêts, je l’invite à se retourner et à me présenter son beau fessier, large. Là, une main sur ses fesses, l’autre guidant le gourdin, je la prends. Doucement, puis vigoureusement.Ma chienne se lâche alors : Oh oui, viens fort, baises-moi fort ! J’aime ça, j’aime ta queue, baises-moi comme une putain !Je ne me fais pas prier et culbute généreusement ma belle.Je jette un coup d’œil sur Coralie qui regarde avec attention, tout en se caressant…Cela m’excite encore plus et, sentant ma belle bien mouillée, je jouis en elle, abondamment. Longuement.Ensuite, Katy et moi sommes allés nous coucher. Coralie s’est jointe à nous…La nuit a été délicieuse.Bien d’autres nuits aussi…Je me souviens de doux moments où, je me glissais entre les cuisses de la petite qui n’hésitait plus à me saisir la bite… A me sucer, me branler.Ou, lorsque Katy me chevauchait, sous le regard de sa nièce…Qu’elles se caressaient, s’embrassaient, se câlinaient…J’étais aux anges. Au matin, j’étais vidé !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk Yorumu Siz Yapın

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort sivas escort adana escort adıyaman escort afyon escort denizli escort ankara escort antalya escort izmit escort beylikdüzü escort bodrum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort